lundi 29 février 2016

Fukushima

On a appris aujourd'hui qu'il y aurait un procès Fukushima. Les autorités japonaises, 5 ans après l'accident - la catastrophe - de l'usine TEPCO, vont rechercher des coupables.
Cette décision, si elle a un peu tardé, n'est pas totalement surprenante.

Dès juillet 2012, un peu plus d'un an après l'accident, une commission officielle, composée d'universitaires, d'un journaliste, de juristes, présidée par un médecin a rendu un rapport dans lequel la première conclusion est la suivante :

A “manmade” disaster
The TEPCO Fukushima Nuclear Power Plant accident was the result of collusion
between the government, the regulators and TEPCO, and the lack of governance by said
parties. They effectively betrayed the nation’s right to be safe from nuclear accidents.
Therefore, we conclude that the accident was clearly “manmade.” We believe that the root causes were the organizational and regulatory systems that supported faulty rationales for decisions and actions, rather than issues relating to the competency of any specific individual.


Je traduis :
Un désastre "créé par l'homme"
L'accident de la centrale nucléaire TEPCO de Fukushima fut le résultat de la collusion entre le gouvernement, l'autorité de régulation et TEPCO, et du manque de gouvernance par les dites parties. Elles ont effectivement trahi le droit de la nation à être prémunie des accidents nucléaires. Aussi, nous concluons que l'accident fut clairement "causé par l'homme". Nous croyons que les causes racines furent les systèmes organisationnels et réglementaires qui ont permis des raisonnements erronés pour les décisions et les actions, plutôt que des problèmes liés à la compétence de tel ou tel individu.


J'aimerais lire des affirmations aussi tranchées dans des rapports chez nous.

H