dimanche 17 août 2014

Revitaliser l'industrie...

... l'industrie américaine (dans un premier temps ?)

Comme la majorité d'entre vous (je suppose), je me suis abonné au fil des années à un certain nombre de sites internet et de lettres d'information en ligne. Je n'en lis qu'une infime partie, mais je garde un œil ouvert. Et de temps à autre, passe un perle. Et aujourd'hui est un jour de bonne pioche.

Le site Packaging world m'envoie donc un lien pour télécharger un ouvrage au format pdf (vendu 95 UD$ au format papier), le Manufacturing Workforce Development Playbook, ou "Scénarios pour le développement de la main d'œuvre dans l'industrie".

Ce livre fait plus de 200 pages, c'est une compilation d'articles "pour la revitalisation de l'industrie américaine" (je cite le commentaire d'un des vices président d'Apollo Group, Inc., un géant de l'enseignement aux USA : 44 000 salariés, un C.A de 3,6 milliards d'US$ en 2013, qui gère notamment l'Universités de Phoenix (Arizona), et chez qui un peu moins de 270 000 étudiants étaient inscrits en 2013. Ce Monsieur semble donc qualifié pour commenter l'ouvrage.)

Pour faire court, tout le livre porte sur le besoin d'améliorer grandement la formation des collaborateurs, en mettant tout le monde à contribution:
  • les salariés, qui ne souhaitent pas toujours se remettre en question (ou être remis en question)
  • les managers, qui ne savent pas toujours exprimer leurs besoins
  • les directions, qui considèrent trop souvent que "chez nous, c'est différent", et qui souhaitent que soient montés des modules parfois peu pertinents
  • les ressources humaines, qui choisissent parfois les stages sans réelle compétence, en se fondant sur le titre du stage, et son cout
  • les organismes de formation, qui ne comprennent pas toujours les besoins réels des entreprises
  • les formateurs enfin, qui eux aussi ne se remettent pas toujours en cause

Voilà un angle d'attaque pour "revitaliser l'industrie" qui ne fait pas appel à la diminution des salaires ou des impôts sur les sociétés. Et ça, c'est quelque chose qui me plait!

H