mardi 6 octobre 2015

Le triomphe du Made in France (?)

Ce matin, au cours du journal de France Inter, le journaliste est enthousiaste. Il parle du Bougainville, le "navire amiral" de la flotte marchande française (ou au moins de l'armateur CMA-CGM), inauguré ce jour par le Président de la République. Et la presse écrite parle de la même chose, et la télévision, ce soir aussi. Chacun se félicite de la présence sur le quai du Havre de ce mastodonte de 398 mètres de long, transportant 17720 "équivalent - conteneurs de 20 pieds", ou EVP (en pratique, la majorité des conteneurs fait 40 pieds de long, mais cela permet de comparer les bateaux entre eux). J'ai même cru entendre "le triomphe du Made in France". France Info dit "le plus grand porte-conteneur du monde". Rien de moins.

Triomphe, peut-être. Mais Made in France, pour un bateau construit au chantier naval de Samsung, à Geodje en Corée du Sud, c'est peut-être un petit peu exagéré.

D'ailleurs, à bien y regarder, même 398 m de long, ce n'est pas totalement exceptionnel. Les CSCL Globe, CSCL Atlantik Ocean et CSCL Pacific Ocean mesurent 400 m de long... Le Mathilde Maersk mesure 399 m de long. Et même chez CMA-CGM, le Vasco de Gama est plus long (399 m). D'ailleurs, le CMA-CGM Georg Forster et le CMA-CGM Kerguelen font aussi 398 m.

Au niveau de la contenance, chez CSCL, on transporte 18980 EVP, L'UASC Barzan transporte 18800 EVP. Et chez CMA-CGM, le Vasco de Gama transporte 18000 EVP.

Donc, je m'interroge : pour quelle raison un tel emballement ? C'est un beau bateau. C'est un gros bateau. C'est un bateau moderne. Mais rien ne justifie qu'on oublie les bateaux plus longs et plus gros qui existent déjà.

Ou alors, serait-ce uniquement parce que, pour une fois, ce bateau battra pavillon français ? Dans ce cas, en effet, c'est le plus long, plus gros, plus moderne des porte-conteneurs.

battant pavillon français.

H