vendredi 31 juillet 2015

ISO 9001 Certified

L'annonce de l'exécution de Yakub Memon, pour sa participation (qu'il a toujours niée) aux attentats de Bombay du 12 mars 1993 (pour mémoire : 13 bombes, 257 morts, 700 blessés) s'est accompagnée d'images de la prison de Nagpur, au centre de l'Inde.


C'est la première fois que je vois une prison afficher sa certification. Nous allons oublier la version un peu ancienne (l'ISO 2001:2000 a été remplacée par l'ISO 9001:2008, et sera très prochainement remplacée par l'ISO 9001:2015), pour nous interroger sur la certification elle-même.

L'ISO 9001 définit les exigences pour un système de management de la qualité. Je ne connais pas le fonctionnement de l'Administration Pénitentiaire en Inde, pas plus que dans l'État du Maharashtra d'ailleurs. Mais j'imagine qu'il existe une administration centrale, qui laisse assez peu de liberté d'organisation, de recrutement, de financement... au directeur d'un établissement. Le système de management de la qualité de l'établissement peut-il alors être réellement piloté par le directeur ?

Ceci dit, j'applaudis sans réserve à la volonté de mettre de la qualité dans les services publics. Que ne généralise-t-on, cette approche !

Il n'empêche... comment organiser un audit ? Et comment mesurer la performance de processus (aussi peu utilisés soient-ils) tels que l'exécution par pendaison ? Comment positionner ce processus dans la "performance durable" ?

H