vendredi 30 septembre 2016

Interopérabilité

J'ai reçu récemment la photo ci-dessous, avec le défi suivant : identifier de quoi il est question. Je me suis pris au jeu.



















Même si je n'avais pas su que mon correspondant est inspecteur de l'éducation nationale, le logo en haut à gauche m'aurait renseigné. Donc, c'est un truc projeté lors d'un congrès, ou une réunion, d'inspecteurs. C'est déjà ça.

La DGESCO : facile, c'est la Direction Générale de l'Enseignement SCOlaire.

Les ENT, ce sont les Espaces Numériques de Travail.

La DNE : je sèche. Même le Site Internet du Ministère de l'Éducation Nationale, qui dispose pourtant d'une page dédiée aux sigles, sèche (il y en a pourtant pas moins de 91 qui commencent par la lettre D - la preuve en suivant ce lien). On va considérer qu'il s'agit d'une Direction quelconque.

La recherche du mot "transversalité", sur le même site, renvoie sur une page impressionnante, qui contient un lien vers un document de 32 pages, exposant les subtilités du S3IT, ou Schéma Stratégique des Systèmes et Technologies de l'Information et de la communication du Ministère de l'ÉN. Très joli, avec de belles couleurs, mais faisant le bilan en 2013 d'un programme 2011-2013. Quoi qu'il en soit, on apprend que c'est une sacré priorité : "Les priorités retenues dans le S3IT 2013 : neuf axes stratégiques déclinés en 17 programmes pluriannuels pour répondre à trois enjeux majeurs." 17 programmes, 9 axes stratégiques, 3 enjeux : pas étonnant qu'il faille une formation pour que les inspecteurs s'y retrouvent!

Parmi les axes stratégiques, il y a par exemple :

Pilotage-Décisionnel

Le développement des outils d'aide au pilotage et à la décision était déjà reconnu comme une des priorités du précédent schéma [*]. Dans un contexte où les transformations du cadre de gestion et les contraintes budgétaires sont de plus en plus prégnantes, il convient de poursuivre le développement d'un système d'information décisionnel performant répondant aux besoins de réactivité et de prévision.
Le SSID : un programme SI décisionnel en quatre volets pour répondre aux enjeux

* poursuivre la construction d'outils permettant de mesurer le suivi et l'aide au pilotage des dispositifs éducatifs
* concevoir et mettre en œuvre le volet décisionnel de siRHen et consolider les outils existants
* renforcer le pilotage financier au sein du ministère et à tous les niveaux de son organisation, centrale et déconcentrée, en maximisant les potentialités des nouveaux outils
* accroître la vision transversale en croisant différents indicateurs.


[*] Si je lis entre les lignes, et avec une vision déformée et critique : "C'était une priorité, mais comme nous n'avons pas fait assez, c'est donc encore une priorité".
Je crois que c'est le dernier volet qui décroche la palme de mon respect : "accroître la vision transversale en croisant différents indicateurs". Attention au strabisme !

Et je crois aussi que je n'ai pas réussi le défi. Je sais simplement que l'on parle informatique. Il faudra qu'un jour ou l'autre les espaces numériques de travail arrivent à travailler en bonne intelligence avec des programmes qui viendront d'ailleurs. Pour l'instant le DG machin et la DN truc y travaillent. Et on a bon espoir.

Je sais également que celui qui parle d'informatique ne sait pas accorder le féminin. Qu'en pense sa ministre ?

H