dimanche 21 août 2016

Compétence (encore et toujours)

Je parle régulièrement de l'indispensable compétence dont doivent faire preuve les pilotes de processus. Et l'on sait que ce n'est pas toujours le cas : il arrive que des pilotes ne possèdent qu'une partie de la compétence nécessaire. Et leurs actions ne sont alors pas toujours optimales.
Là, par exemple, ce pilote avait probablement en tête la largeur de la voiture qu'il conduit habituellement. Et qui doit être une Fiat Punto, ou ce genre-là, un poil moins large que la voiture de papa.

Lequel va faire la tête, à n'en point douter.

Si toutes les erreurs de pilotes incompétents pouvaient avoir une visibilité aussi grande, nul doute que l'on réfléchirait à deux fois avant de confier des responsabilités à qui que ce soit.

H

(photo prise à Nantes, en ce mois d'août 2016)