mercredi 12 octobre 2016

Dénonciations ?

Alors, voilà que l'on demande aux employeurs de dénoncer lequel, parmi les salariés, a commis un excès de vitesse au volant d'un véhicule de société. Et voilà que les employeurs déclarent que ce serait délétère pour l'ambiance, et qu'ils ne peuvent pas, à aucun prix, livrer leurs employés à la police.

Cette approche est étrange. Ces employeurs, ces chefs d'entreprise, passent donc le message que non seulement il est normal de ne pas respecter les limitations de vitesse, mais encore qu'il est normal de ne pas respecter ceux-là même qui sont en charge de faire respecter les règles de notre société.

Ces employeurs, ces chefs d'entreprise, peuvent-ils ensuite s'étonner que leurs employés ne respectent pas non plus les règles internes ?

Autosuggestion ? Aveuglement ?

H