lundi 8 juin 2015

Caramba ! Encore raté !

Le pauvre garçon ! (enfin, j'imagine : les statistiques me laissent penser que je prends moins de risque en attribuant à un homme la responsabilité de cet accident).

Pour les non-anglophones, je traduis. Sur le côté il est écrit "sur la route du succès, il n'y a pas de raccourci". En effet ! Et sur la porte arrière : "notre ressource la plus précieuse se trouve ("est assis") à 63 pieds d'ici" - soit la longueur de la remorque. Sur ce coup-là, pas sûr ! J'imagine qu'elle a dû se faire remonter les bretelles, la "ressource précieuse"!

Ce n'est pas la première fois que je me moque d'une personne sans défense, et qui sait faire des choses dont je suis absolument incapable (conduire un 40 tonnes, comprendre les titres des journaux américains, utiliser les pieds, les yards, les Farenheits). Ce n'est pas bien, je le sais, et donc je culpabilise, ce qui équilibre un peu. Et c'est peut-être même une responsabilité à partager avec le GPS du camion...

Mais je ne pouvais pas passer à côté de l'ironie de la situation (ce n'est pas le chauffeur qui a choisi d'écrire ces slogans sur le véhicule qu'il conduit !)

H